Avez-vous perdu votre bulletin de vote électronique pour le vote de grève central ?

Avez-vous perdu votre bulletin de vote électronique pour le vote de grève central ?

Veuillez suivre les étapes suivantes pour vous assurer que votre voix est entendue.

Traductions: EN
Avez-vous perdu votre bulletin de vote électronique pour le vote de grève central ? Veuillez suivre les étapes suivantes pour vous assurer que votre voix est entendue. 1. Vérifiez vos dossiers “autres”/“spam”/“junk” - la majorité des bulletins s’y trouvent. 2. Contactez votre section locale pour savoir quel courriel a été soumis pour votre accréditation - souvent, les gens pensaient qu’une adresse de courriel particulière était utilisée, mais il s’agissait d’une autre adresse.

Premier jour de conciliation

La journée d'aujourd'hui a été très frustrante.

Traductions: EN, EN, FR
Il est devenu très clair que ce gouvernement et nos conseils scolaires doivent voir et sentir le pouvoir qui se construit avec les travailleurs pour les inciter à répondre à vos propositions qui, si elles sont acceptées, elles garantiront les services aux étudiants et amélioreront les salaires et les conditions de travail de chacun d’entre vous.
Les travailleurs et travailleuses de l’éducation déposent une demande de conciliation alors que le gouvernement Ford laisse tomber les élèves

Les travailleurs et travailleuses de l’éducation déposent une demande de conciliation alors que le gouvernement Ford laisse tomber les élèves

Après 8 jours de négociations, nous avons vu très peu de mouvement autre que l'offre irrespectueuse présentée par Lecce et les conseils scolaires. Nous demandons l'appui d'un agent de conciliation du ministère du Travail pour soutenir les négociations en cours.

Traductions: EN, EN, FR
Il est encore temps pour Stephen Lecce et Doug Ford de demander à leurs représentant(e)s à la table d’accepter nos revendications raisonnables, nécessaires et abordables pour la réussite des élèves et de bons emplois ou de faire à tout le moins une offre respectueuse. Puisque le ministre de l’Éducation perd son temps à semer la peur et à se tromper dans ses calculs, nous avons déposé une demande de conciliation dans l’espoir qu’une tierce partie puisse aider à recentrer le gouvernement et les patron(ne)s des conseils scolaires sur la conclusion d’une convention collective équitable.
Déclaration des travailleurs et travailleuses de l’éducation de l’Ontario sur la négociation collective avec le gouvernement Ford

Déclaration des travailleurs et travailleuses de l’éducation de l’Ontario sur la négociation collective avec le gouvernement Ford

Voici une déclaration de Laura Walton, aide-enseignante de Belleville, en Ontario, et présidente du Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario (CSCSO) du SCFP, au nom du Comité de négociation central des travailleurs et travailleuses de l’éducation :

Traductions: EN
Les travailleurs et travailleuses de l’éducation de première ligne ne procèderont pas à un vote de grève le 22 août. Nous savons qu’il est essentiel que les travailleurs et travailleuses de l’éducation comprennent et utilisent leur pouvoir collectif pour obtenir les gains que les élèves, les familles ontariennes et les un(e)s, les autres attendent depuis longtemps. Nous nous réunissons donc pour discuter de ce que nous ferons si le gouvernement Ford continue de retarder la conclusion d’un accord jusqu’à l’automne.
Le Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario du SCFP (CSCSO) Résumé des revendications de négociation des travailleurs et travailleuses de l’éducation pour la réussite des élèves et de bons emplois dans les écoles publiques de l’Ontario

Le Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario du SCFP (CSCSO) Résumé des revendications de négociation des travailleurs et travailleuses de l’éducation pour la réussite des élèves et de bons emplois dans les écoles publiques de l’Ontario

Le mardi 2 août, votre comité central de négociation du SCFP-Ontario School Boards Council of Unions (OSBCU) a rencontré le Council of Trustees’ Associations (CTA) et les négociateurs du gouvernement provincial pour la troisième fois. Nous avons présenté un ensemble complet de propositions de négociation dans le but de pousser le gouvernement Ford à conclure une entente équitable avant septembre.

Traductions: EN
Ces propositions pour la réussite des étudiants et les bons emplois, si elles sont acceptées, : 1. Garantir des services accrus aux étudiants ; 2. Protéger les niveaux de service contre les coupures ; 3. Contribuer à résoudre les problèmes de rétention et de recrutement de la main-d’œuvre des commissions scolaires; et 4. Augmenter le financement public pour l’éducation des enfants après 10 ans de véritables coupures.
Toujours loin l'un de l'autre

Toujours loin l'un de l'autre

Votre comité de négociation du CSCSO a terminé la rencontre pour aujojurd'hui. Cela nous laisse maintenant une seule rencontre avant la rentrée scolaire.

Traductions: EN
Nous avons tenté d’amorcer des conversations sur l’équité, la violence, la santé et la sécurité, mais nous sommes déçus de dire que nous avons fait peu de progrès. De plus, bien que nous ayons soulevé les questions de la sécurité d’emploi et des avantages sociaux, l’employeur a maintenu ses concessions. Notre proposition est raisonnable, nécessaire et assure la viabilité des travailleuses et travailleurs de l’éducation ainsi que pour les élèves et pour les familles qui comptent sur les services que nous offrons. Les gains dont vous avez besoin dépendent de votre grande participation et de celle de vos collègues dans les jours à venir.
39 000 $, ce n’est pas assez pour les  travailleurs et travailleuses de l’éducation ou pour qui que ce soit

39 000 $, ce n’est pas assez pour les travailleurs et travailleuses de l’éducation ou pour qui que ce soit

Le site Web 39000c’estpasassez.ca a été conçu parents et membres du public en tête. Alors, partagez-le avec votre famille, vos ami(e)s et vos voisins.

Traductions: EN
Tandis que la plupart des familles se préparent à la rentrée scolaire la semaine prochaine et que des pressions sont exercées sur les parents pour qu’ils paient encore plus de leur poche pour tout, des fournitures scolaires à la nourriture et au loyer, vous et vos 55 000 collègues mettez à profit les négociations de votre prochaine convention collective pour obtenir plus de ressources pour les élèves, les familles et l’un(e), l’autre.
Mise à jour des négociations OSBCU 2022 du 18 juillet 2022

Mise à jour des négociations OSBCU 2022 du 18 juillet 2022

La portée de la négociation centrale a été décidée. Mais, puisqu’une seule journée de négociation a eu lieu en juillet et qu’il ne reste qu’un mois et demi avant le 1er septembre, les travailleurs et travailleuses de l’éducation continuent donc d’exhorter le gouvernement à intervenir un accord équitable avant la rentrée scolaire.

Traductions: EN
Le lundi 18 juillet, le Comité de négociation central du Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario du SCFP (CSCSO) se réunissait, en personne, à Toronto, avec les représentant(e)s du Conseil des associations des conseillers scolaires (CACS) et du ministère de l’Éducation. C’est 31 jours après la première réunion du vendredi 17 juin qu’a eu lieu cette deuxième rencontre, l’autre partie n’étant pas disposée à se réunir à nouveau avant aujourd’hui.
Les travailleurs et travailleuses de l’éducation se disent choquées par l’embauche d’un(e) patron(ne) d’arrière-boutique à 200 000 $ alors que les emplois de 11 membres du personnel de première ligne sont supprimés.

Les travailleurs et travailleuses de l’éducation se disent choquées par l’embauche d’un(e) patron(ne) d’arrière-boutique à 200 000 $ alors que les emplois de 11 membres du personnel de première ligne sont supprimés.

Belleville (Ontario) – Lundi, lors d'une réunion pour se refaire, les conseillers et conseillères scolaires du Conseil scolaire de district de Hastings et Prince Edward (CSDHPE) ont adopté exactement le même budget 2022-2023 qu'ils et elles avaient rejeté la semaine dernière, cette fois par un vote de cinq contre quatre.

Traductions: EN
Curieusement, Nick Pfeiffer, surintendant des services commerciaux et trésorier du Conseil scolaire, a expliqué au cours de la réunion de lundi que la prise en charge d’un poste de surintendant(e) nouvellement créé, au coût supplémentaire d’environ 211 000 $ par année, a été fourni par le gouvernement Ford spécifiquement pour l’embauche d’un(e) autre cadre supérieur(e) d’arrière-boutique.